Qu’est-ce que l’oxymétholone, comment peut-on en obtenir et comment l’utiliser pour la musculation?

Qu’est-ce que l’oxymétholone?

Il existe de nombreuses marques d’oxymétholone, mais l’Anadrol et l’Anapolon sont les plus célèbres. Cet anabolisant et androgène est utilisé principalement pour traiter l’anémie et l’ostéoporose, mais aussi pour favoriser le développement de muscles et la prise de poids en améliorant la synthèse de protéines. Il a des effets androgéniques faibles et des effets anaboliques forts et ses effets secondaires incluent la masculinisation et le désir sexuel, ainsi que les lésions du foie.

La drogue est utilisée principalement aux Etats-Unis et est une substance contrôlée dans beaucoup de pays. La variante la plus commune est le comprimé de 50 mg et la drogue est considérée comme un des anabolisants les plus puissants sur le marché anabolique, même par les athlètes, les dynamophiles et les culturistes. Elle traite de nombreuses maladies associées à la maigreur et augmente le taux de globules rouges.

Les personnes qui utilisent les suppléments d’oxymétholone doivent s’attendre à une prise importante du poids, associée à la quantité de nourriture consommée. Les personnes qui suivent un régime pour prendre de la masse peuvent s’attendre à une prise de 10 à 15 kg dans seulement quelques semaines ; les calories consommées pendant cette période sont donc importantes. Autrement dit, l’oxymétholone joue un rôle important dans la prise de masse et de puissance, car elle peut offrir un effet synergique excellent si consommée avec d’autres anabolisants. La drogue n’est pas adaptée à la consommation seule.

A la grande surprise de nombreuses personnes, l’oxymétholone peut être utilisée par les culturistes lors des dernières semaines de cycles de perte de poids pour se préparer à des concours. Ce stéroïde répond bien aux carbohydrates qui sont souvent consommés pendant cette phase. Cependant, les utilisateurs sensibles à la rétention d’eau ne doivent pas faire cela, car leur physique compétitif sera détruit si l’alimentation n’est pas bonne.

Le cycle d’oxymétholone

Les cycles d’oxymétholone et d’Anadrol sont parmi les cycles les plus communs pour améliorer la performance, mais les athlètes doivent savoir comment les prendre pour obtenir les résultats qu’ils souhaitent. Normalement, la plupart des cycles d’Anadrol sont utilisées pour la prise de masse pendant les périodes hors saison, car l’augmentation de masse et puissance et le but principal des stéroïdes. Cependant, d’autres culturistes compétitifs incluent les cycles d’Anadrol pendant leur phase de perte de poids.

Les cycles d’Anadrol pour la prise de poids – la plupart des cycles d’Anadrol sont effectués hors saison au début du cycle entier par la plupart des utilisateurs pour relancer le stacking. Le stéroïde agit très rapidement et donne des résultats immédiats au cycle, fournit de la synergie et une meilleure capacité à commencer.

Pour la plupart des athlètes, un dosage de 50 mg par jour pendant les cycles d’Anadrol n’est pas seulement le point de départ, mais aussi le dosage quotidien nécessaire. Certains athlètes expérimentés prennent 100 mg par jour, mais c’est une expérience risquée. La prise de 10 kg par mois arrive avec 50 mg de stéroïdes par jour et suffisamment de nourriture.

Les cycles d’Anadrol durent 4 à 6 semaines et ce serait une perte de temps et de stéroïdes de prolonger le cycle, car l’efficacité de la drogue ne dure pas longtemps. L’Anadrol fonctionne bien avec la plupart des autres anabolisants androgéniques et le mieux avec la testostérone.

Les cycles d’Anadrol pour la perte de poids – L’Anadrol est considéré comme stéroïde de musculation, mais il peut être utilisés par les culturistes suivant un régime en fin de cycle avant un concours. La présence du stéroïde dans le corps permet à l’utilisateur d’avoir des muscles plus arrondis lorsqu’ils arrivent sur scène. Cependant, l’Anadrol peut aussi entraîner la rétention d’eau, un grand inconvénient. La plupart des utilisateurs trouveront qu’un cycle de 4 semaines avec 50 mg par jour est adéquat et suffisant.

L’oxymétholone et la musculation

Comme le reste des drogues anaboliques, l’oxymétholone est un agoniste des récepteurs d’androgènes et montre un rapport activité anabolique/androgénique élevé. Peu d’informations sur le profil pharmacocinétique de l’oxymétholone sont disponibles. Elle est prise oralement et bien absorbée avec une faible affinité pour la globuline liée aux hormones sexuelles. La drogue est absorbée et métabolisée dans le foie. Sa demi-vie n’a pas été étudiée. L’oxymétholone et ses métabolites sont éliminées du coup par l’urine.

Les athlètes et les culturistes utilisent le stéroïdes ors de leurs cycles de prise de poids pour le développement des musculaires et une augmentation de puissance. Il a un effet synergique excellent lorsqu’il est combiné avec d’autres anabolisants pendant la période de stacking. La drogue ne doit être prise seule. Cet anabolisant est puissant et hépatique et peut endommager le foie, car le niveau anabolique de la testostérone est trois fois plus élevé.

Le dosage d’oxymétholone

Dans le passé, l’oxymétholone fut prescrite pour des conditions médicales variées, telles que les infections, l’ostéoporose et l’atrophie gériatrique et pour stimuler le développement de muscles. De nos jours, l’oxymétholone est beaucoup utilisée par les patients de VIH/SIDA souffrant du syndrome de dépérissement. Elle est aussi utilisée pour le traitement de taux d’œstrogène faibles et de maladies menant à la faiblesse osseuse et la baisse de cellules sanguines.

L’oxymétholone améliore l’hormone responsable des globules rouges et améliore donc l’érythropoïétine. Les culturistes et les athlètes l’utilisent pour prendre du poids, car elle renforce la synthèse de protéines. Elle est aussi utilisée pour la prise de masse musculaire, ainsi que pour acquérir de la force.

Le dosage d’oxymétholone dépend de la personne, l’objectif de cette drogue et le cycle dans lequel l’athlète se trouve. Normalement, un dosage de 50 mg d’oxymétholone donne de bons résultats, tandis qu’un dosage supérieur de 100 mg apporte de meilleurs résultats et offre presque le double des forces. Cependant, les utilisateurs avec des dosages doubles ont connu plus de gains de masse maigre et une perte de graisse plus importante que ceux qui ont pris le dosage normal de 50 mg. Un dosage de plus de 100 mg par jour augmente les effets secondaires et est encore plus toxique pour le corps.

La plupart des utilisateurs prennent de l’oxymétholone pendant leurs cycles de prise de poids, tandis que certains culturistes l’utilisent pendant leurs cycles de perte de poids.

Les effets secondaires de l’oxymétholone

Comme pour tout autre anabolisant, l’oxymétholone possède des effets secondaires. Les effets fréquents incluent : léthargie et dépression, enflures et maux de tête, prise de poids rapide et problèmes urinaire, maux d’estomac et vomissements, perte d’appétit et insomnie. De plus, les femmes peuvent souffrir d’acné, d’une voix plus grave, de calvitie et de changements de la libido. Si elle est utilisée pendant de longues périodes, l’oxymétholone peut entraîner le cancer du fois et l’hépatite, ainsi que la cirrhose. Les utilisateurs avec une pression artérielle élevée doivent éviter l’oxymétholone. Les jeunes adultes ne doivent pas consommer la drogue, car elle a des effets négatifs sur la croissance osseuse.

La drogue ne doit pas être prise pendant plus de 6 semaines et sa consommation est plutôt limitée à 4 semaines. Même si elle nuit au foie, cet effet disparaîtra peu de temps après avoir arrêté de la consommer. L’oxymétholone ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou qui allaitent.

L’oxymétholone anabolique supprime la testostérone naturelle et il faut donc un supplément de testostérone. Ce supplément est parmi les stéroïdes les plus purs et est bien toléré.

Statut légal et disponibilité

L’oxymétholone anabolique est une substance contrôlée aux Etats-Unis. Sa disponibilité est limitée et se trouvent souvent sur des marchés isolés en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et en Asie. Elle est disponible en Grèce et en Turquie, en Moldavie, au Brésil et au Paraguay, et en Thaïlande et en Iran.